Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -67%
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
16 €

Partagez
 

 Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptySam 18 Aoû - 21:31

Citation :
Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Tumblr_ltcev33NkM1r4w78qo1_r1_500

Kiss me
Undress me
And take your fingers
And run them through hair
through my hair

IMAGE @ TUMBLR / LYRICS @ INTERGALACTIC LOVERS.

« Je n'en peux plus, maintenant c'est terminé j'en ai marre de ce gamin de merde » Il entra comme une furie dans le bureau de sa fiancée. C'était bien Liborio tout craché, alors qu'il faisait, pour une fois, un calme plat dans le bureau de sa " presque" tendre moitié, il était venu perturbé cette douce sensation de calme et de fin de journée avec des pas de dinosaure que l'on pouvait entendre dans tout le couloir, jusqu'au bureau de Cesira qui était calmement en train, à première vue, de remplir des papiers tranquillement sur son bureau. Il avait passé une sale journée, et il fallait qu'il en parle à quelqu'un en qui il avait un minimum de respect, mais aussi un minimum confiance, et vu que sa sœur et son frère n'était pas spécialement la pour le moment, il ne restait que Cesira. D'habitude pour se plaindre, il attendait d'être rentré chez eux mais, aujourd'hui il avait eu fini sa journée plus tôt ce qui l'empêchait de rentre...Il faut dire que c'était de sa faute, hier soir il avait décidé d'aller boire un verre à une fête avec des petits gens snobs qui fumaient le cigare en l'honneur de quoi? Quelque chose genre, un mannequin qui fait fureur pour le magasine de la concurrence. Oui vous avez bien entendu, le magasine de la concurrence, et alors, il y avait les boissons à volonté, il avait prétexte qu'il aurait servit d'espion pour voir les plans de l'autre magasine, mais en réalité en ce moment toutes les occasions étaient bonnes pour aller boire un verre, et surtout se le faire payer, et on en peux pas refuser une invitation surtout quand il s'agit de champagne et que celui-ci est ouvert au sabre. Bref, il avait bu, était rentré tard et n'avait pas su prendre sa voiture au matin pour repartir car faut se l'avouer, il était encore un peu saoul en se levant. Il était donc partit avec Cesira, qui s'était fait une joie de , comme tous les matins, subir ces violences radio, un petit morceau de rock à la radio avec un café latté double caramel pour se remettre d'aplomb. Il était ensuite arrivé à son bureau ou son nouvel assistant était assis, il n'était la que depuis une semaine et il s'attendait déjà à se faire virer. D'ailleurs, Liborio l'avait fais environs 4 fois sur la semaine mais, Cesira avait été claire, c'était le dernier stagiaire avant longtemps, il en avait déjà renvoyé 17. Le petit Hugo avait fait la bêtise d'être le stagiaire parfait, le bon café, lecture des e-mails et des messages facebook. Il trouvait les bonne excuse à Liborio pour ne pas aller diner avec Cesira et refuser des invitations à dîner de vieux riches qui voulait des photos de leurs vieilles femmes, et surtout lorsque Liborio entrait en mode dragueur, Hugo était la pour le prévenir que Cesira arrivait. Il se jeta sur le divan qui se trouvait dans le bureau de Cesira la tête en avant, il fit un plongeon et saisit au vole un magasine qui trainait par la. Cesira leva les yeux, sans vraiment changé d'expression, elle avait l'habitude de l'entendre se plaindre. Elle rabaissa la vue et leva la main pour la tourner histoire qu'il continue son histoire, elle savait qu'il fallait en parler sinon il aurait tourné autours du pot des heures durant. « Le stagiaire, ce petit hugo machin chose la
» . Elle arrêta d'écrire et déposa son stylot, elle croisa les jambes et croisa les bras. L'image était parfaite ! On aurait dit un psy et son patient, et c'était presque cela, elle aurait pu passer son diplôme en psychologie mais seulement être le thérapeute de Liborio, quoi que son cas était déjà désespéré. « Pourquoi tu as engagé Hugo ? » Liborio était entrain de lire son magasine, avant de lever les yeux vers sa fiancée et de se lever d'un coup avant de prendre la pose « J’adore ses cheveux ! » Elle roula les yeux avant de reprendre son boulot. Ce mec était un crétin, mais il était mignon, alors il était tout pardonné


Dernière édition par Liborio Corleone le Mar 28 Aoû - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cesira Cataldo
THE ANIMAL INSIDE OF YOU.
Cesira Cataldo

Messages : 383
Date d'inscription : 07/07/2012
Crédit : avatar @ castiells| kit @ tumblr.
Célébrité : keira knightley.
Job : rédactrice en chef (prêt à porter.)

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyDim 19 Aoû - 1:16

Citation :

soon, someone will put a spell on you
perfume, treasure, sorcery, every trick they know
you will lie in a deep sleep, that's when.

IMAGE © TUMBLR. / CITATION © KEANE.


Installée tranquillement dans son fauteuil tout en cuir, Cesira avait décidé qu'elle prendrait sa dernière heure de travail comme une petite pause. Ce qui en gros signifiait, filtrer les appels, déplacer le rendez vous avez un mannequin, et s'atteler à la paperasse que son statut de rédactrice en chef lui obligeait de remplir. Et oui, malheureusement, il n'y avait pas que du bon à être haut placé dans une boite. Ayant réclamé à la stagiaire d'une de ses collègues deux caramel macchiato avec la dose de sucre, dont un pour Norma sa meilleure amie et secrétaire, Cesira était maintenant prête à se "reposer" un peu. Seulement, ce fut de très courte duré, à peine eu t elle le temps de signer deux contrats que Liborio débarquer dans son bureau, avec la délicatesse d'un léopard. Non elle plaisantait, d'un éléphant! Tout le monde à dix mètres à la ronde avait du l'entendre arrivé. Se plaignant, son fiancé se laissa tomber mollement dans le sofa qui se trouvait en face de son bureau et commença à se plaindre. Ce qui, il fallait l'avouer, était chose rare au boulot. Ses deux la était plus du genre à se plaindre à la pause du midi, ou chez eux le soir, mais pas tellement au travail. Quoi que, si en fait. Mais pas entre eux. Exception faite pour ce jour ci. Liborio se plaignait de son stagiaire. Cela n'étonnait guère sa fiancée. Il était entré ivre très tard dans la nuit (ou très tôt le matin, à vous de voir) et avait ce qu'on appelle communément la gueule de bois au réveil ce matin. Cesira ne savait pas ce qui se passait dans la tête de Liborio ces temps ci pour agir ainsi. Leur relation commençait à devenir très sérieuse, donc des disparitions à des fêtes si longtemps n'était pas un très bon moyen pour oter les doutes de notre future mariée qui ne savait plus ou elle en était. Mais que voulez vous, nous n'avons qu'une vie et en bon épicurien qui si respecte, Cesira ne voulait pas faire de reproche à Liborio, une fois de plus... « Pourquoi tu as engagé Hugo ? » lui lança t elle en s'arrêtant de noter sur ses feuilles, et le regardant à présent. La réponse de l'homme qu'elle aimait lui fit lever les yeux au ciel. C'était tellement son genre de répondre cela. Et si vous ne le connaissiez pas, vous pourriez même penser qu'il rigolait, mais malheureusement, c'était la stricte vérité! « Mais Liborio, on ne choisit pas quelqu'un à cause de ses cheveux... » Elle but une gorgé de son breuvage préféré et tourna son attention de nouveau vers Corleone. « Puis il m'a pas l'air si mal ce stagiaire. C'est pas seulement parce que tu as pas dormi de la nuit qu'il te ressort par les yeux? » Elle voulait le taquiner, puis aussi lui montrer de manière subtile, qu'elle n'avait pas apprécier de dormir dans un lit froid à cause de son absence.

_________________

~no light, no light in your bright blue eyes.~
Felt it in my fist, in my feet, in the hollows of my eyelids. Shaking through my skull, through my spine and down through my ribs. No more dreaming of the dead as if death itself was undone @ tumblr, lj + florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://postcardfromdevotion.forumcanada.org
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyDim 19 Aoû - 3:09

D'un côté, elle ne lui avait pas donné le choix de l'engagé, c'était le prochain sur la liste des stagiaires, et puis il avait eu une discussion avec la chef autours d'un bon repas et d'une bonne bouteille de vin ou elle lui avait dit d'arrêter de faire peur à tous les stagiaires qu'il avait car elle voulait :" conserver son statut de Tyran avec une majuscule pour elle toute seule." Ils avait rigoles après cela tous les deux. il avait l'habitude de la voir, de diner avec elle, de la tutoyer et surtout d'écouter ces conseils. Si il avait commencé le métier de photographe c'était pour travailler avec quelqu'un comme elle, quelqu'un de déterminé, qui savait ce qu'il voulait et qui n'avait pas peur de mâcher ces mots, et c'est ce qu'il était devenu lui aussi, c'est pourquoi il l'a respectait, elle était la personne du magasine qu'il respectait le plus. Il faut dire aussi qu'il ne l'avait pas viré, enfin si il l'avait viré dejà six fois en vain, pour de bon pour quatre raisons: la première était ses cheveux, ils étaient magnifiques, totalement aux gout de Liborio, la deuxième était qu'il venait de loin, ce n'était pas de la fascination, mais il prouvait qu'il se donnait à fond, la troisième était que par rapport à tous les autres stagiaires qu'il avait eu, et bien il était le plus compétent, aucunes fautes graves, il se donnait à fond, et il apprenait tout ce qu'il fallait savoir des habitudes de Liborio, et la dernière raison est qu'il n'avait pas de vie privée, si Liborio voulait l'appeler pour savoir si il dormait à quatre heures trente du matin, Hugo répondait avec une vrai fraicheur. « toi peut-être pas, mais moi je peux » puis il se rassit d'un seul coup, en fait il se laisse tomber dans le fauteuil, d'ailleurs celui-ci avait pris la forme de son corps, ce qui était normal vu que quand il avait envie de faire une sieste pendant que les autres allaient en réunion ( qui soit dit-en passant, réunion qu'il organisait ). « et puis c'est ta faute, c'est toi qui m'a dit de plus changer » dit en en croisant les bras et en boudant. puis il se releva, s'approcha de sa fiancée et se saisit de sa boisson à l'odeur étrange, il la renifla avant de regarder à l'intérieur du contenu comme s'il s'agissait d'un liquide extra-terrestre pourtant il savait que Cesira allait dans un autre café que lui pour prendre son café, enfin prendre, c'était aussi ces assistantes qui allait lui chercher, et il savait pertinemment qu'il n'aimerait pas ce qu'il allait boire, mais casserlespieds était son deuxième prénom. « Enfin, comme dirait le grand philosophe Mick Jagger « On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut » » et il but une gorgée de la mixture de Cesira.
Revenir en haut Aller en bas
Cesira Cataldo
THE ANIMAL INSIDE OF YOU.
Cesira Cataldo

Messages : 383
Date d'inscription : 07/07/2012
Crédit : avatar @ castiells| kit @ tumblr.
Célébrité : keira knightley.
Job : rédactrice en chef (prêt à porter.)

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyLun 20 Aoû - 22:55

« Il faut dire que si tu les choisit sur des critères tel que les cheveux, c'est pas étonnant que t'en ai viré dix sept quoi... » Cesira était encore choquéé en se répétant que Liborio avait renvoyé dix sept personne qui avait tous l'espoir de rester ici longtemps et surtout d'avoir à la clef un travail à Devotion qui sait. Malheureusement pour eux, ils étaient tombé sur Liborio qui changeait d'humeur comme une accro au shopping de robe, alors imaginez le désastre. Et en plus, il osait se plaindre en disant que c'était à cause de Ce' si il était de mauvais humeur à cause de son stagiaire. Le pauvre n'allait pas se faire virer, Cesira lui avait tout bonnement interdit. En tant que fiancée, mais aussi car elle avait un pouvoir assez important dans les bureaux et qu'elle ne l'aurait pas laissé faire une nouvelle fois. « Laisses lui un chance à ce garçon! Il m'a l'air parfait, c'est sûrement ça qui t'énerve le plus Liborio. » Le voyant se rapprocher après avoir fait sa mine boudeuse, Cesira laissa tomber l'idée qu'elle arriverait à avancer un peu dans sa paperasse aujourd'hui. Lorsqu'il attrapa son macchiato, elle eu envie d'hurler. Il savait bien qu'il ne fallait pas s'approcher de son nectar préféré! Mais chiant comme il l'était, vous vous doutez qu'il ne l'aurez pas écouter. Ce dernier citant Mike Jagger comme il le faisait souvent, que ce soit avec le chanteur des Stones ou autre personnes mondialement connu, il avala une gorgé de son breuvage en se plaignant une fois de plus. « Et bien Mike a raison, on ne peut pas avoir ce que l'on veut, tout le temps. Surtout toi Monsieur beau fessier! » Se levant à son tour, elle se mit en face de lui qui était appuyer contre son bureau, et l'embrassa pour la première fois de la journée. « Ah, cette haleine de gueule de bois t'a dit au revoir dans la journée à ce que je vois. » la taquina t elle. « Tu étais passé ou? Ca fait plusieurs soir que je m'endors seul. » Pas qu'elle soit jalouse (bon un peu) sinon elle aurait laissé tomber l'idée de se marier avec ce dragueur, mais elle voulait quand même avoir une réponse. Tout en lui demandant cela, elle passa ses mains autour de sa taille et nicha sa tête dans son coup. Il n'y a pas à débattre pendant dix ans, être dans les bras de l'homme qu'on aime, ça vous rend plus légère.

_________________

~no light, no light in your bright blue eyes.~
Felt it in my fist, in my feet, in the hollows of my eyelids. Shaking through my skull, through my spine and down through my ribs. No more dreaming of the dead as if death itself was undone @ tumblr, lj + florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://postcardfromdevotion.forumcanada.org
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyLun 20 Aoû - 23:55

C'est vrai, Don Corleone avait oublié que le sujet stagiaires étaient un sujet tabou. Une fois qu'ils parlaient argents, tout se passait bien, d'un côté, il s'amusait à offrir des vêtements et des accessoires, des bijoux et même des bouquets de fleurs à cinq cent euros. Mais une fois que l'on parlait budget du magasine, les yeux de Cesira se transformait en laser rouge qui sortaient et une fois qu'ils arrivent à auteur du corps de Liborio lui donnaient la sensation de brûler intérieurement et il n'y avait qu'une seule façon de la décoincer un peu, il fallait soit qu'il fasse une blague, soit qu'il trébuche, soit qu'il l'embrasse ou alors qu'il s'excuse mais comme tout le monde le sait, il n'est pas du genre à s’excuser ni même à trébucher. Et c'était encore ce qui se passait au jour d'aujourd'hui, maintenant, tout de suite. Et comme d'habitude il allait devoir arranger les choses, encore une fois à cause de ces conneries, mais il faut dire que emmerder les autres, il adorait cela. « qu'est-ce que tu veux, je suis à la recherche de ma Mona-Lisa en matière de stagiaire ». En ce qui concernait Hugo, elle avait tapée dans le mile aussi, c'est vrais il était bien plus doué que tous les autres, et c'est cela qui énervait Liborio. Durant des années il avait cherché cherché et cherché encore après quelqu'un, quelqu'un qui pourrait être comme lui, quelqu'un qui pourrait prendre sa place, quelqu'un qui serait la pour sa succession. Il avait complètement abandonné l'idée de trouver quelqu'un qui serait la pour suivre sa lignée, et pour la première fois depuis vingt ans, il avait peut être trouvé quelqu'un, peut être n'était pas assez fort, dans Hugo il se voyait avec ce qu'il faisait passer à travers les photos, tout ce qu'il pouvait faire passer avec ce petit objectif , c'était lui, c'était Liborio. Il ne répondu pas à Cesira et ne fronça que les sourcils. Malgré le fait qu'il n'était pas en forme en ce moment, la douceur et le parfum de Cesira le remet un peu d'aplomb et le réconfortait. Mais une fois que la nuit noire tombait, toutes ces pensées obscures revenaient à son esprit. Il savait que Cesira émettait des doutes et lui aussi trouvait que tout allait vite, trop vite. Puis il n'a jamais été engagé aussi loin avec quelqu'un, il avait voyager des années, fait des photos de tout le monde durant des années, et il faut dire que même si cela faisait deux ans qu'il était dans l'entreprise, deux ans de travail de bureau c'était autre chose que les shoot dans son propre loft. « j'ai été invité à une petite sauterie de chez Vogue » elle lui lança un regard noir, comme avec ces yeux lasers « mais ne t'inquiète pas, j'ai juste été la pour parler avec les deux mannequins qui devaient servir de model pour le shoot de page central. Et j'ai réussis, je les vois demain après midi pour la séance. » Elle se sera contre lui, et il la serra dans ses bras avant de soupirer..passa une mèche qui avait décidé de s’échapper derrière son oreille avant de lui faire un sourire « et puis quand tu es à la maison, t'as l'air tellement plus paisible que je n'avais pas envie de d'emmerder encore plus » Elle rit, et il l'a saisit par la taille avant de la soulever dans les airs « Et puis comment veux-tu que je fasse aller mon charme pour récupérer des sacs dos si tu es la pour leur voler la vedette? » il se força à sourire, il avait envie de dire qu'il était partit parce que en ce moment rien n'allait, mais il était trop fière pour cela..
Revenir en haut Aller en bas
Cesira Cataldo
THE ANIMAL INSIDE OF YOU.
Cesira Cataldo

Messages : 383
Date d'inscription : 07/07/2012
Crédit : avatar @ castiells| kit @ tumblr.
Célébrité : keira knightley.
Job : rédactrice en chef (prêt à porter.)

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyMer 22 Aoû - 0:03

Mona Lisa, il était mignon ce Liborio. Un stagiaire, comme tout le monde s'en doute, ça n'a pas forcément assez d'expérience pour paraître parfait aux yeux des professionnels. Mais Liborio lui, voulait tout, tout de suite, et un stagiaire qui faisait une erreur, était un stagiaire à la recherche d'un autre patron le lendemain... « Oui enfin bon, un stagiaire c'est fait pour apprendre le métier et les erreurs sont humaines chéri, retiens bien cela. » Elle ne lui faisait pas la leçon contrairement à ce qu'il pensait sûrement, mais elle lui parlait en toute franchise et lui supplier simplement d'être patient avec le dernier stagiaire qu'elle lui "offrait". Entendant le nom de la concurrence sortir de la bouche de Liborio, Cesira leva le menton qui était niché contre son torse et lui lança un de ses regards qui aurait fait pleurer n'importe qui (sauf Liborio bien sûr). L'écoutant parler, elle se radouci petit à petit, apprenant qu'il avait réussi à avoir deux mannequins très connu dans le monde de la mode pour leur prochain numéro. « Devotion te remercie pour tout le dévouement dont tu fais preuve. Allez se faire payer des coup chez les concurrent pour leur prendre leur starlette, je dis pas mal du tout. » C'est vrai que Cesira était contente de voir son fiancé autant impliqué dans le magazine, mais la réponse qui suivit ne lui plu pas vraiment, en revanche. Avec un regard interrogateur, elle lui demanda. « Et depuis quand vous m'emmerdez comme vous le dites si bien Monsieur Corleone? Je crois n'avoir encore jamais dit que me retrouver avec mon fiancé chez moi un soir après un mon repas m'emmerdais... » Elle l'avait mal prit, mais Cesira n'était pas du genre à laisser paraître sa déception. Ah Corleone/Cataldo, c'était une danse endiablé des sentiments que peu de monde arrivait à suivre. On s'aime, mais on ne se le dit pas souvent, on se sent mal mais l'un ou l'autre n'en parle pas, on étouffe mais personne ne sort, l'un drague d'autre fille mais ne fait rien. D'ailleurs ce dernier en parlait. « Et bien je dois t'avouer que je pensais que ton charme ne serait plus que pour moi maintenant, plutôt que pour toute ses gamines qui mouille leur culotte en voyant un photographe "trop trop" connu... » Ou comment expliquer à un éternel dragueur que sa fiancée commence à ne plus trop apprécier ses mots doux glisser à des jeunes inconnues...

_________________

~no light, no light in your bright blue eyes.~
Felt it in my fist, in my feet, in the hollows of my eyelids. Shaking through my skull, through my spine and down through my ribs. No more dreaming of the dead as if death itself was undone @ tumblr, lj + florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://postcardfromdevotion.forumcanada.org
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyJeu 23 Aoû - 17:44

« Peut-être que les erreurs sont humaines mais pour le moment je n'ai eu que des aliens comme stagiaire» Il détestait quand elle prenait son ton, celui qui lui faisait la leçon mais en même temps il ne faisait pas la leçon. Il détestait ce ton qui lui disait de prendre le temps et de laisser faire les choses, parce qu'il détestait prendre le temps et il détestait encore plus quand les choses devaient se faire d'elles même. Il aimait bien pousser le destin, et il aimait encore plus quand c'est lui qui était le destin. Et de toute façon, si il avait viré tout ces incapables, c'est qu'il n'avait vu aucun potentiel chez aucunes des personnes qu'il avait eu pour le moment. Il fallait ce petit truc, cette petite étincelle qu'il avait eu lui même. Si il était devenu comme cela c'est tout simplement que lui aussi avait été chez un photographe qui en demandait trop, trop car il savait le potentiel qu'avait le jeune Liborio, et il s'était toujours juré qu'il deviendrait comme cela. Mais pour le moment il n'avait eu personne qui n'avait été à la hauteur, il n'avait vu aucun potentiel, et il n'avait eu que des petits étudiants qui se pensaient photographe parce qu'ils faisaient des photos de leur ami avec une tête de bouche en cul de poule. Mais maintenant c'était différent. D'accord, il avait décidé de faire un petit effort avec ce stagiaire en question parce qu'il savait qu'il avait le petit stagiaire, mais aussi parce qu'il n'avait plus de choix.ce qu'il n'aimait vraiment, mais alors vraiment pas. « C'est pas la première fois que je fais cela, mais c'est la première fois que tu me dis merci...Ne sentirais-je pas un soupçon d'ironie dans cette petite phrase de remerciement ? » Il n'était pas vraiment doué pour sauver les histoires lui. Plus il essayait de faire des efforts, plus il devenait encore pire Liborio Corleone. Chassez le naturel, il revient au galop. Avec lui cette phrase était juste parfaite. au premier lieu, il faisait vraiment cela pour Devotion, les mannequin, la concurrence, il avait trop confiance en lui pur rater les plans qu'il élaborait, et le plan en question cette fois-ci , était de voler les mannequins et de faire retarder, voir échouer les plans des concurrents, mais après, c'est vrais, l’extravagance il adorait cela, les filles qui n'avaient peur de rien, la drague facile, et les belles choses, faisait passer la mission au second plan. « Parce que je sais que je suis un emmerdeur fini, mais il faut que tu comprennes que pour le boulot je suis capable de faire n'importe quoi, tout ce que je veux c'est réussir, tu sais comment je suis.» Il savait qu'elle l'avait mal pris, mais il n'allait pas non plus lui mentir parce qu'ils était fiancés. C'est vrai, elle savait ce qu'il était capable de faire et elle savait aussi qu'il avait quelque limite tout de même. Même si il fasait du rentre dedans aux filles, et même aux mecs, il et elle savaient qu'il ne franchirait jamais la ligne de non retour. « Et bien je dois t'avouer que je pensais que l'utilisation de mon charme ne servait que a deux choses : continuer à me faire connaître et en premier lieu pour le boulot» Lui aussi avait mal pris la réflexion qu'elle venait de faire, c'est vrai, c'était peu être un sale type mais il ne se fiançait pas sur un coup de tête, c'est d'ailleurs pour cela qu'il ne l'avait jamais fait auparavant. Il prit surtout mal ce qu'elle venait de dire car il s'agissait d'un réel manque de confiance en lui, et ça il ne pouvait pas le supporter, pas de Cesira.
Revenir en haut Aller en bas
Cesira Cataldo
THE ANIMAL INSIDE OF YOU.
Cesira Cataldo

Messages : 383
Date d'inscription : 07/07/2012
Crédit : avatar @ castiells| kit @ tumblr.
Célébrité : keira knightley.
Job : rédactrice en chef (prêt à porter.)

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyVen 24 Aoû - 21:45

De l'ironie, Cesira en usait assez souvent mais avec Liborio, c'était tout de même assez rare. Quand elle avait quelque chose à dire, elle le disait franchement, et ne cachait pas cela derrière des petit compliments. Enfin si, à vrai dire, en y repensant, elle le faisait souvent, mais que voulait vous, Liborio donnait toujours de bonne raison de faire des remarques comme celle qu'elle venait de faire. Ne répondant pas à sa replique, elle fit juste une moue innocente qui voulait tout dire. En premier lieu, c'était vraiment pour le remercier car Cesira pensait franchement qu'il mettait tout son coeur dans son travail. Mais si cela signifiait draguer de belles jeunes filles afin d'arriver à ses fins, Cesira n'était pas sûr d'apprécier tout les efforts mis en place par son fiancé. Elle savait très bien qu'il n'allait jamais plus loin que des compliments et de la drague facile. Mais Cesira avait été déçu par l'amour avant de rencontrer Liborio et malheureusement, lorsqu'il vous arrive de mauvaises choses, vous avez tendance à paniquer assez facilement. Pourtant la jeune femme savait qu'il ne faisait rien d'autre qu'apprécier la soirée entouré de bonne compagnie et qu'il rentrait pour la rejoindre dans le lit conjugale. Cesira ne voulait pas qu'il voit en sa fiancée une femme jalouse, elle ne voulait pas être une de ses femmes qui ne font pas confiance en leur maris et qui se prennent la tête pendant des heures pour un regard posé sur une jolie femme. Mais vu comment il avait réagit, Cesira comprit qu'il avait mal prit sa remarque. « Arrêtes Liborio, tu sais très bien que la drague ne fait pas seulement partie de ton travail pour toi. Tu dragues tout ce qui bouge et ça ne change pas malgré le fait qu'on soit fiancé. » Elle ne put s'empêcher de retenir ce qu'elle pensait. Maintenant c'était sûr, il allait être énervé. Mais elle aussi commençait à l'être. « Ca fait plusieurs jours que tu n'es pas la le soir quand je rentre. Donc d'accord, je veux bien que tu dragues quelques minettes pour le journal, mais ça n'explique pas les autres soirées que je passe seule en ce moment. Tu ne les bois pas seul les verres que tu prends les autres jours qu'hier si? » Merde, ça recommençait. Comme tout le temps. Elle regrettait ce qu'elle disait mais n'avait pas pu s'arrêter. Regrettant tout de suite, elle se rassit sur son siège et se prit la tête dans les mains. « Je suis désolé, je n'aurais pas du dire ça. Tu es libre de voir qui tu veux, ça a toujours été comme ça, et je n'ai jamais eu à me plaindre. » Ce qui était complètement vrai, même si cela ne lui suffisait plus. Mais Liborio ne le comprenait pas...

_________________

~no light, no light in your bright blue eyes.~
Felt it in my fist, in my feet, in the hollows of my eyelids. Shaking through my skull, through my spine and down through my ribs. No more dreaming of the dead as if death itself was undone @ tumblr, lj + florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://postcardfromdevotion.forumcanada.org
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyMar 28 Aoû - 14:32

« humm... » liborio lança un petit grognement léger qui passa de sa gorge pour ensuite arriver à sa bouche et ce petit bruit se glissa a travers ces dents. Il n'avait jamais rien fait pour mérité ce manque de confiance en elle. Il n'avait jamais osé faire le geste de trop qui aurait du la faire partir, faire partir notre relation en sucette. Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin ! Certes. Mais pas franchement maître de ses émotions. Il haussa les épaules affichant une moue pensive avant de s’appuyer contre un mur pour ne plus détacher son regard d’elle, scrutant chacune de ses expressions avec le plaisir malsain de celui qui sait qu’il est toujours moins en position d’infériorité que celui d’en face. Elle avait réussit à le mettre en colère et quand Liborio était en colère, il n'avait pas l'air en colère, il était juste...enfin encore plus.... bref, il était encore pire qu'un sale connard. Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fou l’un de l’autre c'est bien cela le plus malheureux. Et pourtant, ils avaient beaux être amoureux l'un et l'autre, en ce moment plus rien ne passait. « Je fais un métier qui doit me faire passer pou un porc. Je fais un métier qui doit me faire passer pour un sale mec qui trompe sa femme et qui prends des bains avec des filles de dix sept ans déguisé soit en lapin soit en infirmières. T'as décidé de m'épouser en sachant l'image que je m'étais faite, en sachant comment je vivais. Et tu l'as bien vu, je ne vis pas avec Bunny dans mon lit, ni même des chattes dans mes armoires. Le seul animal que j'ai chez moi c'est un petit hamster, qui est l'amour de ma vie...Combien de fois encore je vais devoir subir ces réactions de gamine écervelée avant que tu arrives à comprendre que même si j'ai la tête remplie d'idée noire et que je rencontre des gens la nuit, la seule personne avec qui je dors chaque soirs, c'est toi? » Il encaissait en silence sans même hausser un sourcil.« C’est dingue, j’ai l’impression d’être une baby-sitter à part que je suis même pas payé... » Elle écumait donc toute seule ? Il ne souriait pas. Il ne s'étonnait même pas. Il n’allait ni geindre, ni fléchir sous une quelconque insulte. Il encaissait, ni plus, ni moins. Certes cela est est vrai que en ce moment il était , et il aimait passer du tout tout seul le soir. Mais d'un côté elle y était aussi pour quelque chose. Toute cette pression que tout le monde lui donnait, toutes ces questions pour le mariage, les invités, le gâteau et le costume....Berk, c'était pire que de vomir un arc en ciel. « Durant toute notre relation, je me suis pliée en quatre pour te rassurer, et ne pas te voler la vedette et surtout retenir ce que j'étais en réalité. J’en ai marre. Si tu n’as pas confiance en toi je n’y peux rien. Je suis fatiguée de toujours me surveiller pour que ne pas que tu crois qu'il se soit passé quelque chose. Tu n'as aucune confiance en moi. Le deal était simple, si tu m’acceptais comme je suis, et que tu ne te sentais pas menacé ou en compétition, tant mieux. C'est dingue ça. Je suis peut-être un connard, mais je mérite la confiance du monde entier. ». Il était littéralement dans un terrain en pente. Pente raide, pente terreuse et il avait de bonnes chances de chuter. Il s'écartait d'elle pour se rapprocher de la porte d'entrée. Il était à deux doigts de sortir, dos à elle, il tourna légèrement la tête avant de soupirer légèrement. « Personne ne rendra les armes ce soir. Mais je ne céderai pas. Je sais ce que je veux.
».
Revenir en haut Aller en bas
Cesira Cataldo
THE ANIMAL INSIDE OF YOU.
Cesira Cataldo

Messages : 383
Date d'inscription : 07/07/2012
Crédit : avatar @ castiells| kit @ tumblr.
Célébrité : keira knightley.
Job : rédactrice en chef (prêt à porter.)

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyMar 28 Aoû - 15:34

Elle n'aurait pas du le chercher. Elle n'aurait pas du lui reprocher ses sorties nocturnes. Elle n'aurait même pas du douter de lui une seule minute. Mais le mal été fait, elle avait parlé sans réfléchir, ne s'était pas mise à la place de Liborio cinq minutes qui devait la trouver distante en ce moment. Sa réaction quand il entendit ce qu'elle avait à dire ne surprit pas Cesira. Il réagissait toujours ainsi quand une bonne engueulade pointait le bout de son nez, et ce qui suivit confirma ce qu'elle pensait. Il était remonté et pire qu'énervé... déçu. Cesira savait qu'il avait une réputation de merde, un peu bad boy sur les bords. Mais cela lui avait valu pas mal de contrat et il s'était confiné dans cette image du gars qu'on ne peut pas saquer car ça lui plaisait. Et c'était d'ailleurs ainsi qu'elle l'avait perçu à leur première rencontre. Mais comme il venait de le dire, ce n'était pas lui. Il n'était pas du genre à ramener des gamines toutes pimpante dans son lit chaque soir contrairement à Raffael. Elle savait qu'elle avait tord sur son manque de confiance en lui et surtout en elle en ce moment. Mais la fin de sa première tirade lui cloua le bec. Elle, une gamine écervelée. Ne sachant quoi répondre, et surtout n'ayant pas le temps car Liborio continuait à lui balancer ses quatre vérités, Cesira continua d'écouter son fiancé, totalement perdu et à deux doigt de craquer. Lorsqu'il termina, elle le regarda se diriger vers la sortie, mais il n'allait pas partir sans l'avoir entendu. Marchant d'un pas rapide vers la porte, elle claqua cette dernière et se trouva à quelques centimètres de son corps. Elle tremblait à cause ce discours qui l'avait cloué sur place mais ne comptait pas en rester la. « Et moi depuis le début, j'ai accepté tes sautes d'humeur, ton caractère de merde, tes petits mots doux soufflés dans les oreilles d'autres femmes, ta pièce qui pue la mort et qui n'a jamais rencontré un balai! Moi aussi j'ai fait des efforts, j'ai bousculé ma vie simple et tranquille pour être avec toi. Et pour ce qui est du manque de confiance en moi, je t'emmerde. J'ai confiance en moi, point barre. » Faux, totalement faux. Mais elle n'allait pas lui avouer sa perte de contrôle sur ses pensées maintenant. « Je t'ai toujours accepté comme tu étais, mais j'ai bien le droit de ressentir un petit picotement en te voyant partir un soir et me balancer que tu draguais deux minettes de mannequin?! Ce n'est même pas question de compétition ou autre, c'est juste que j'aimerais... » Qu'est ce qu'elle aimerait? Elle ne savait pas. Laissant cette phrase en suspens, elle plongea son regard dans celui de Liborio qui était empli de colère. Elle pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. « ...que tu comprennes. » Comprendre qu'elle doutait sur leur mariage, comprendre qu'elle ne savait plus ou elle en était, comprendre qu'elle se demander si devenir mari et femme était ce qu'il y avait mieux pour eux, comprendre qu'elle l'aimait comme il était mais qu'elle était tellement perdu qu'elle rejetait ces doutes sur sa drague qu'il maniait divinement bien. Mais comment pouvait il la comprendre? Elle ne lui parlait jamais de ses craintes...

_________________

~no light, no light in your bright blue eyes.~
Felt it in my fist, in my feet, in the hollows of my eyelids. Shaking through my skull, through my spine and down through my ribs. No more dreaming of the dead as if death itself was undone @ tumblr, lj + florence and the machine.
Revenir en haut Aller en bas
https://postcardfromdevotion.forumcanada.org
Liborio Corleone
only exception « she said she has no time. »
Liborio Corleone

Messages : 130
Date d'inscription : 18/08/2012
Crédit : mellow bird
Célébrité : Michael Fassbender
Job : Photographe

Feuille de personnage
Things to do/remember:
Répertoire iphone:

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) EmptyMar 28 Aoû - 15:57

Il commençait sérieusement à perdre patience, plus la conversation avançait, plus la conversation n'avançait plus, c'était de la stagnation pure et dure, elle était énervée donc elle disait ce qu'elle ne pensait pas, elle était comme cela la petite Cesira, plus elle était en colère moins elle disait ce qu'elle pense. C'était quand elle était calme qu'elle arrivait vraiment à dire ce qu'elle reprochait, pourquoi elle n'était pas bien et surtout la vérité pure et dure sur ces sentiments. Elle était chiante, et c'est ce qui avait plus à Liborio, ce n'était pas comme il avait pu lui dire le fait qu'elle ne soit pas une fille facile, parce que il ne faut pas le croire il ne s'était pas seulement fait que des filles facile. Il aime les filles de caractère, les filles qui se tuent à la tâche, les chiantes et les têtes de mules, et toutes ces qualités elle les avaient en elle. Il n'avait jamais rencontré une seule personne qui avait tout cela en elle. Mais ce qu'il n'avait pas prévu ces le mensonges de ce qu'elle pensait pour de vrais, c'est vrai cela. Ell ne disait jamais ce qu'elle pensait pour de vrais, sauf quand elle était calme et détendue mais cela n'arrivait jamais, et la maintenant tout de suite, il commençait à sérieusement en avoir ras le bol. C'était terminé, il ne pouvait plus supporter ces crises de jalousie qui n'avaient ni queue ni tête, les crises de colères à cause du stress du travail et surtout les crises de femmes tristes parce que lui aussi voulait un peu de liberté, parce que ce qu'elle ne disait pas et qu'il savait c'est qu'elle aimait aussi quand il lui laissait de l'espace parce qu'elle n'aimait pas être collé avec quelqu'un vingt quatre heures sur vingt quatre, même si il était son fiancé, il lui fallait quelques heures de répits loin de tout, loin du monde. Et puis il fallait qu'il comprenne quoi? Qu'il comprenne ces sautes d'humeur, ces crises de jalousies, ces pics assassins qui lui passait outre certes mais qui étaient tout de même présent. C'était assez méchant à dire mais plus elle s'énervait, plus elle l'insultait moins cela l'atteignait. Plus il se disputait avec elle plus il avait l'impression qu'elle n'était que superficiel alors qu'il savait bien que non. Elle ne lui reprochait que des choses en surfaces, le bordels, les injures, les sorties. Et puis elle avait le toupet de lui dire qu'elle avait changé express pour lui, mais pour qui se prenait-elle. Elle jouait à l’égoïste, elle jouait à Liborio, et bien elle allait perdre à ce jeux. Elle pouvait tout lui reprocher sauf cela, il avait du changer son train de vie pour elle. il avait arrêter de voir certaines personnes parce qu'elle ne les supportaient pas, il avait du arrêter de fumer le cigare ce qu'il adorait en temps de grand stress parce que madame ne supportait pas l'odeur, il avait même du enlever poussin des pièces commune parce que madame ne supportait pas l'odeur, ok elle était allergique mais elle lui avait clairement dit de le cacher et qu'elle ne voulait jamais le voir. Et le plus important, il lui arrivait de piquer de crises de colère parce qu'elle envoyait trop de sms trop de mails et trop de coup de fil, elle ne s'était jamais intéressée à qui il envoyait ces message,s et souvent c'était simplement à sa sœur et même à sa stagiaire. Il état à bout de nerf, il prenait sur lui mais tout ces muscles étaient tendus. De ces pieds jusqu'à ces cordes vocal. Il se saisit de la porte qui était à quelques centimètre de se refermer et l' ouvrit une bonne fois avant de se retourner violemment vers elle. Il sourit d'un rire jaune mais aussi narquois, il s'approcha d'elle seulement à quelques millimètre de son visage. « Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. ». Si elle avait envie de reprendre sa vie normal, elle n'avait qu'à le faire, parce que depuis que la dispute avait commencé, elle n'avait fait que le reprocher comme sa vie avait tourné, mais ce qu'elle avait oublier de dire, c'était qu'elle était aussi à l'origine de leur vie en commun. Il se retourna en direction de la porte sans se retourner et quitta le bureau de celle qu'il aimait malheureusement. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui court après, il ne s'attendait pas a ce qu'elle crie son prénom. Bien au contraire. Il se saisit de son téléphone portable et regarda son fond d'écran. Il jeta violemment son téléphone par terre avant de mettre les mains dans ses poches et de continuer son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty
MessageSujet: Re: Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)   Pour le pire et pour le meilleur ~ (end) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour le pire et pour le meilleur ~ (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Devotion, your magazine. :: • VICTIM OFFICE :: Bureau de Cesira Cataldo.-